| Esp@ce Famille
Esp@ce Famille Services en ligne Démarches Contact Marchés publics
Newsletter Plan ville Infos travaux Annuaire Météo
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article faire un pdf envoyer à un ami

Forêt régionale de Ferrières

Avec plus de 2 900 hectares, la forêt qui s’étend autour du château de Ferrières et de l’un des plus beaux parcs à l’anglaise de France.

Située à 24 km de la capitale, sur le rebord Nord-Ouest du plateau de la Brie elle forme, avec la forêt domaniale d’Armainvilliers, le plus vaste espace boisé de l’Est parisien.

Anciennement, la forêt de Ferrières faisait partie intégrante de la Brigia Sylva qui regroupait l’actuel bois Notre-Dame et les forêts voisines de Crécy, de Malvoisine, d’Armainvilliers et de Coubert. Son nom proviendrait des nombreuses forges de fer qui y existaient au Moyen-Age aux alentours. C’est en 1829 que la famille de Rothschild a fait l’acquisition de ce magnifique domaine.

Durant le 19e siècle, les plus grands jardiniers et paysagistes se sont succédés pour aménager le domaine, au-delà même des limites du parc du château. En 1973, la Région Île-de-France a racheté la forêt de Ferrières à la famille de Rothschild afin de la préserver de l’urbanisation environnante et de l’ouvrir au public. Aujourd’hui encore, elle constitue un rempart solide contre les avancées urbaines de la ville de Roissy-en-Brie, à l’Ouest, et à celles de la Ville Nouvelle de Marne-la-Vallée, au Nord.

La forêt régionale de Ferrières est une forêt humide, au relief peu marqué. Le chêne est très largement dominant mais on peut également noter une très grande diversité d’essences forestières sur le massif : châtaignier sur les sols sableux de la butte de Belle Assise ou encore frêne, tilleul, érable, merisier, alisier torminal, bouleau et tremble disséminés à travers la forêt. La faune est également très variée : chevreuils, cerfs Sika, sangliers, lapins, écureuils renards ainsi qu’un grand nombre d’oiseaux profitent de cet habitat somptueux, pour la plus grande joie des promeneurs. De larges clairières invitent au repos ou se transforment, le temps du weekend, en aires de jeux pour les enfants. Le sentier de Grande Randonnée qui traverse le massif de part en part offre aux marcheurs des séquences bucoliques, à l’instar des abords de la mare du Cormier. Sans oublier la cueillette du muguet ou le ramassage des châtaignes…

Share on Google+
Accueil | Contactez-nous | Mentions légales | Crédits | Plan du site | Flux RSS | | Accès malvoyant