| Esp@ce Famille
Esp@ce Famille Services en ligne Démarches Contact Marchés publics
Newsletter Plan ville Infos travaux Annuaire Météo
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article faire un pdf envoyer à un ami

La commission accessibilité

La commission communale d’accessibilité comprend plusieurs membres : le Maire président de droit, des élus, des personnes handicapées représentantes d’associations, les responsables de services municipaux concernés.

Missions principales

La commission communale d’accessibilité pour les personnes handicapées poursuit plusieurs objectifs :

  • dresser le constat de l’état d’accessibilité du cadre bâti existant, de la voirie, des espaces publics et des transports ;
  • faire toutes propositions utiles de nature à améliorer la mise en accessibilité de l’existant ;
  • organiser un système de recensement de l’offre de logements accessibles aux personnes handicapées.
  • établir un rapport annuel, présenté en Conseil Municipal puis transmis au Préfet, au Président du Conseil Général, au conseil départemental consultatif des personnes handicapées mais aussi à tous les responsables des bâtiments, installations et lieux de travail concernés par ledit rapport.

Un travail en commun

Cette commission travaille en lien avec les services municipaux et les élus pour un meilleur partage de l’espace public. L’amélioration de l’accessibilité est en effet le gage de déplacements effectués en toute sécurité et dans le confort pour les personnes à mobilité réduite (PMR), certes, mais aussi pour tous les habitants. À Roissy-en-Brie, le programme de mise en conformité de la voirie constitue une action prioritaire. Certains aménagements ont d’ores-et-déjà été effectués et la poursuite de ces travaux de mise aux normes est inscrite dans le plan pluriannuel d’investissement (PPI) de la Ville.

Depuis 2010, de nombreux travaux ont ainsi permis d’améliorer l’accessibilité aux personnes à mobilités réduites : 10 passages piétons ont été aménagés ainsi que 24 bandes podotactiles (marquage en relief au sol) ; 7 places de stationnement ont été mises aux normes, de même qu’un arrêt de bus ; 4 rampes d’accès aux fauteuils roulants ont été créées construites ; 56 potelets à tête blanche (pour une meilleure visibilité et éviter le stationnement sauvage) et 59 barrières de ville ont été apposées pour la sécurité des piétons. Sans compter les réfections de chaussées, l’élargissement des trottoirs ou encore la création de cheminements piétonniers (avenues de Mulhouse et Panas, Rue La Pérouse, Collège Anceau de Garlande etc.).

Désormais, la priorité est donnée aux passages piétons sur un trajet partant du centre-ville à la gare, ainsi qu’au niveau du stade Paul Bessuard. Chaque nouveau projet de voirie est réfléchi dans le respect des normes de sécurité et d’accessibilité, tout en veillant à un meilleur partage de la voirie.

Les membres de la Commission ont exprimé le souhait de procéder à des visites sur sites avant chaque fin de travaux. Cela, afin de veiller à la meilleure prise en compte possible des besoins des personnes en situation de handicap.

Parallèlement, et conformément à la loi de 2005, la Ville a missionné un bureau d’étude pour établir un diagnostic de l’accessibilité aux personnes handicapées des établissements recevant du public de la 1ère à la 5ème catégorie. Le patrimoine concerné est conséquent. Il représente plus de 50 bâtiments et un montant de près de 4 000 000 € de travaux de mise en conformité.

Une programmation pluriannuelle des travaux d’accessibilité (incluse dans le PPI) doit désormais être mise en œuvre. Au regard du coût des travaux difficilement supportables par la commune d’ici 2015 et du manque, voire de l’absence de financements extérieurs, des critères de priorité tenant compte des besoins spécifiques à chaque handicap et du budget de la Ville devront être définis par la Commission accessibilité, en lien avec le Bureau municipal.

Un service de transport collectif à la demande

En mars 2010, un service de transport collectif à la demande, le Roissy’Lien, a été mis en place sur la commune pour permettre le déplacement des personnes à mobilité réduite et des personnes âgées. Voir le C.C.A.S.

PAM 77 est un autre réseau de transport collectif à la demande destiné aux personnes handicapées. Géré par le Département, ce service fonctionne jusqu’à minuit et peut donc être une alternative aux problèmes de déplacements tard le soir.

Share on Google+
Accueil | Contactez-nous | Mentions légales | Crédits | Plan du site | Flux RSS | | Accès malvoyant