Roissy Centre, un enjeu majeur pour notre ville !

Votre Maire répond à nos questions pour faire un point sur l’avancement du dossier relatif au quartier Roissy Centre.


  • Le quartier Roissy Centre cristallise les inquiétudes et les interrogations de nombreux Roisséens. Pourquoi ce projet est-il si important pour les citoyens de notre ville ? Cette question est absolument essentielle. Je tiens à dire pour commencer que la question de l’avenir du quartier Roissy Centre ne concerne pas seulement les habitants du quartier, bien qu’ils soient nombreux à s’en préoccuper. Cette question concerne l’ensemble des Roisséens. Pourquoi ? Parce que c’est un quartier qui, comme son nom l’indique est relativement central. Mais aussi car il constituait un véritable lieu de vie il y a encore quelques années, avec ses commerces de proximité et bien entendu son supermarché. Et que constatons-nous aujourd’hui ? Depuis le déménagement de la grande surface Intermarché, le quartier n’est plus un lieu de passage. Au contraire, il s’est replié sur lui-même et sur ses propres habitants, mais n’est plus une centralité ni un lieu de vie. Cela est fort regrettable.
  • Le départ de la grande surface commerciale était-il inéluctable ? Oui, sans aucun doute. Mais un tel départ, dans ces conditions et sans aucune négociation préalable, je ne l’aurais jamais accepté. Cela a signé le début du déclin du quartier et ce n’est pas acceptable. Il aurait fallu par exemple négocier avec le commerçant l’engagement d’implanter une surface commerciale de taille moyenne au coeur du quartier. Cela aurait permis de désenclaver le quartier et de faciliter la vie des habitants, qui ont aujourd’hui de longs parcours à effectuer à pied pour faire leurs courses. Je sais que la prise de décisions n’est souvent pas facile, mais il faut savoir anticiper et voir loin ! C’est ce que nous essayons de faire avec la majorité municipale désormais.
  • Vous parlez régulièrement de l’avancement de ce projet. Où en sommes-nous aujourd’hui ? Merci pour votre question, qui me permet de marquer un nouveau point d’avancement. Beaucoup de choses avancent, même si je sais que cela est long. Je tiens à dire que les choses ne nous ont pas été facilitées depuis notre arrivée aux responsabilités en 2014. Le projet était au point mort. Nous avons organisé avec mon équipe plus de cinquante réunions en trois ans pour réunir, avec Jonathan Zerdoun, adjoint à l’urbanisme, l’ensemble des acteurs, le dossier étant relativement complexe avec la présence de très nombreuses copropriétés et propriétaires fonciers. Je tiens d’ailleurs à remercier les présidents de copropriété pour leur investissement sans faille sur le sujet et pour leur quartier. Le projet était bloqué par de nombreux recours des riverains eux-mêmes, preuve que l’ancien projet n’avait pas été assez travaillé en concertation. Mais désormais, les choses sont en place pour que le projet avance, enfin ! Je peux d’ores et déjà vous annoncer que le permis de construire sera déposé et instruit cet été.
  • Quelles sont les prochaines étapes ? La bonne nouvelle, c’est que toutes les assemblées générales de copropriété ont validé ce projet, et celui-ci a été validé par l’ASL qui regroupe toutes ces copropriétés. Désormais, il est temps d’affiner le projet une dernière fois, avant le dépôt du permis de construire avant l’été. Les travaux devraient normalement démarrer au premier trimestre 2018, pour environ deux ans.
  • Quelles améliorations ont été apportées au projet ? Le projet actuel n’a rien à voir avec le précédent. Tout d’abord, celui-ci a été concerté en profondeur. L’emplacement des parkings a été retravaillé. De même que la morphologie des bâtiments, qui ne seront plus de simples barres comme on pouvait en concevoir dans les années 1970, mais l’insertion du projet a été cette fois vue en lien avec l’existant. De plus, nous avons créé un parc urbain, véritable poumon vert du quartier. Enfin, il est important de noter que nous avons avant tout tenu à préserver la réhabilitation de l’existant, car c’est en cela que le projet est intéressant : loin d’être un simple projet de logements, il prévoit aussi en contrepartie d’importantes rénovations (coursives, réseaux, ravalements, …). Tout le quartier bénéficiera de ce coup de jeune ! Je tiens à souligner également que nous nous sommes battus, contre vents et marées, pour que la surface commerciale soit maintenue au coeur du quartier. S’il est trop tôt pour donner le nom d’une enseigne précise, cette surface commerciale est désormais une certitude, c’est une très bonne nouvelle pour le quartier !
  • Que tenez-vous à dire aux habitants du quartier qui lisent ces lignes ? Je tiens à leur dire que le déclin du quartier n’est plus une fatalité. Je veux aussi les remercier de leur volonté et de leur implication lors des assemblées générales. Cela a été déterminant. Je tiens également à leur dire qu’il faut encore un peu de patience avant de voir le renouveau du quartier. Nous voyons clairement le bout du tunnel grâce à notre travail de médiation entre tous les acteurs que je remercie encore. Bientôt, nous ouvrirons une nouvelle page de l’histoire de ce quartier, et c’est ensemble que nous l’écrirons !